(Fr – Eng – Esp)

 

De l’art radiophonique, à la composition musicale et l’installation sonore, le son est le médium.

C’est en travaillant pour le média radiophonique qu’il développe une approche documentaire. Il participe à plusieurs résidences en Angleterre, en Espagne ou en Afrique du Sud, son travail s’oriente alors sur la prise de son de terrain.(Mirada, Capetown-Toulouse…)

En 2008 il suit la classe d’électroacoustique de Bertrand Dubedout au Conservatoire de Toulouse.

Depuis 2009 au sein de La Petite, il développe le projet de Session d’Ecoute avec le soutien de la DRAC et de la Région Midi-Pyrénées. Les Sessions d’Ecoute ont été adaptées et jouées au Théâtre Garonne, Lieu Commun, Croix Baragnon, Centre Bellegarde ou encore à Petit Bain à Paris.

En 2011, il organise Catégorie4, une semaine radiophonique dédiée à la création sonore, regroupant une trentaine d’artistes français et étrangers.

En 2012, il développe Catégorie4 sous la forme d’un collectif à géométrie variable et collabore à plusieurs projets, dont l’installation son/lumiere « Volumes » avec Cédric Alet utilisant la technique du mapping ou encore « Ville Sonore », parcours géolocalisé  invitant les participants à découvrir via leur téléphone portable, une série de créations sonores dédiées au patrimoine historique de la cité.

Après une expérience sonore « in situ » dans la Chapelle des Carmélites, le début d’année 2013 se divise entre des ateliers de création sonore avec des enfants au Pavillon Blanc de Colomiers et une résidence en collaboration avec Thomas Hatcher et Phillip Schulze ayant pour finalité une exposition collective à l’Espace III de Croix Baragnon à Toulouse pour une durée de 3 semaines dans le cadre du Festival International d’Art de Toulouse.

En 2014, il met en place un atelier sur le paysage sonore d’alerte (Réseau National d’Alerte) dans le cadre du Master 2 Arts Appliqués au lycée des Arènes de Toulouse et organise plusieurs événements et rencontres avec le public dans la région sous le nom de categorie4 dans le cadre de « la semaine du son 2014 ».

—-

 

(English version)

 

From radiophonic creation, to musical composition to sonic art installation : sound as medium.

Whilst working in radio, Christophe Giffard develops a documentary approach to radiophonic creation with a particular interest in localized field recording. He participates in several residencies in the UK, Spain and South Africa that give way to the Mirada and Capetown-Toulouse projects.

In 2008, he studies electro-acoustic composition with Bertrand Dubedout at the Conservatoire in Toulouse.

Since 2009, with the company La Petite, he has been developing and organizing the « Listening Session » project, creating site-specific, immersive and sculptural auditory situations. These events were supported by the regional foundation for contemporary art (DRAC Midi-Pyrénées) and have been adapted in theaters (Théâtre Garonne), galleries (Lieu Commum, Espace III Croix Baragnon) and art centers (centre Bellegarde) in Toulouse as well as at Petit Bain in Paris.

In 2011, he curated  Catégorie4, a week-long radio event dedicated to sound creation showcasing some thirty French and international artists.

In 2012, Catégorie4 evolved into a freeform collective focussing on sound creation. Several projects are completed including « Volumes » with Cédric Alet, a light and sound video mapping installation and « Ville Sonore » a geolocalized sound itinerary using a smartphone application to navigate through the urban space whilst listening to a series of site-specific sound creations.

In 2013, as well as fronting  sound creation workshops for children he is working on the upcoming exposition with Thomas Hatcher and Phillip Schulze for the Festival International d’Art de Toulouse that will run for 3 weeks in june at the Espace III gallery in Toulouse. This exposition is the second part of a site-specific installation piece created at the Chapelle des Carmélites in Toulouse in the wake of a collective residency in December 2012.

In 2014, he directed a series of workshops for the Masters students of Design and Applied Arts at the Lycée des Arènes in Toulouse around the idea of the « Alert Soundscape », studying the implementation and social impact of the government sonic alarm systems that exist in French cities.  In February, along with Catégorie 4,  he coordinated a region-wide series of events promoting sonic awareness and radiophonic creation during the national event  « La Semaine du Son 2014 ».

—-

 

(versión en español)

 

Del arte radiofónico, a la composición musical y la instalación sonora, el sonido es el médium.


Trabajando para el medio radiofónico Christophe GIFFARD desarrolla un enfoque documental. Participa en varias residencias en Inglaterra, en España o en África del Sur, su trabajo se orienta entonces sobre la grabación de terreno.(Mirada, Capetown-Toulouse…)

En 2008 le sigue los cursos de música electroacústica de Bertrand Dubedout al Conservatorio de Tolosa.

Desde el 2009 en el seno de La Petite, desarrolla el proyecto de « Session d’Ecoute » con apoyo del DRAC y de la Región Midi-Pyrénées. Las Sesiones de Escucha han sido adaptadas y presentadas en el Théâtre Garonne, Lieu Commun, Croix Baragnon, Centre Bellegarde y tambien en Petit Bain en Paris.
En 2011, organiza Catégorie4, una semana radiofónica dedicada a la creación sonora, reagrupando a una treintena de artistas franceses y extranjeros.

En 2012, desarrolla Catégorie4 bajo la forma de un colectivo a geometría variable y colabora en varios proyectos, de los que la instalación sonido / luz « Volúmenes » con Cédric Alet que utiliza la técnica del mapping, tambien  » Ciudad Sonora « , recorrido geolocalizado que invita a los participantes gracias a su teléfono móvil, una serie de creaciones sonoras dedicadas al patrimonio histórico de la ciudad.

Tras un experimento sonoro « in situ » en la Capilla de Carmélites de tolosa, a principios del año 2013, Christophe GIFFARD divide sus actividades entre talleres de creación sonora con niños en el Pavillon Blanc de Colomiers y una residencia en colaboración con Thomás Hatcher y Phillip Schulze que tiene como finalidad una exposición colectiva al Espace III de Croix Baragnon en Tolosa para una duración de 3 semanas en el marco del Festival Internacional de Arte de Tolosa.

En 2014, monta un taller sobre el paisaje sonoro de alerta (Red Nacional de Alerta) en el marco del Máster 2  »Artes Aplicadas » en el liceo Arènes de Toulouse y organiza varios acontecimientos y encuentros con el público en la región bajo el nombre de categorie4 en el marco de « La Semana del Sonido 2014 ».